samedi 3 octobre 2015

Bernard Beckett : Genesis ♥ ♥ ♥




Coup de coeur !
Genesis

Anax est prête à affronter le jury.
Pendant cinq heures, face à trois examinateurs, elle va montrer qu'elle connaît parfaitement son sujet. Mais plus elle en dit, plus elle referme son propre piège... Vous êtes sur le point de plonger dans un roman fascinant. Un thriller futuriste d'une ingéniosité stupéfiante. Et le meilleur... est pour la fin !

MON AVIS :

Je ne sais pas trop par où commencer pour écrire cette chronique. Pour être honnête, je viens de refermer le livre, tout est frais dans mon esprit mais je suis encore sous l’effet de la surprise. Quand je lis un très bon livre, je suis complètement dedans et lorsque je le finis, c’est comme si je sortais d’une lourde torpeur. C’est le cas ici. Genesis, je pense le faire rentrer dans la catégorie coup de cœurs de 2015.


La couverture du roman n’est pas spécialement jolie pourtant je l’aime énormément. Le rouge éclatant et les deux têtes de singes la rendent intrigante. Les yeux barrés sur le visage des deux animaux est inquiétant. Le titre évoque la Genèse, le commencement d’un monde et d’une société. Et pour une fois, en refermant le livre, on comprend toute la signification de cette couverture !


L’histoire est celle d’Anax qui passe un examen oral de 5h pour entrer à l’Académie. La jeune fille doit parler de la vie d’Adam et de sa rencontre avec Art. Adam a fait énormément pour la société et il a modifié toute son Histoire et son destin. Tout au long de la retranscription de cette vie atypique, nous faisons face à une réelle réflexion sur ce qu’est la vie, la pensée, la conscience. J’ai parfois eu l’impression de suivre un cours de philosophie mais en toute honnêteté, j’ai trouvé que ça se lisait avec une facilité déconcertante. On est confronté au point de vue d’Adam, à l’interprétation d’Anax et au sang froid des Examinateurs. 


J’ai trouvé que tout était écrit de manière simple, sans fioritures. On pourrait s’imaginer avoir affaire à une histoire difficile à lire et à comprendre. Or, Bernard Beckett présente les choses avec une rare efficacité. On est pris par le style et la façon d’expliquer de son personnage Anax. Je n’ai jamais ressenti d’ennui au cours de ma lecture alors que le sujet de base aurait pu s’y prêter. 


Genesis est une excellente découverte et c’est un coup de cœur ! Ce livre est d’autant plus surprenant quand on découvre la chute du roman. Elle est frappante et elle est bouleversante. Ce roman de science-fiction fait réfléchir sur les avancées technologiques mais surtout sur l’Homme. A lire ! 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire