mardi 27 octobre 2015

Heather Dixon : Piégée





Piégée

Azalée est l'héritière du trône. Elle porte des robes magnifiques, a de nombreux prétendants et danse dans de somptueux bals. Le rêve prend fin à la mort de sa mère. Un jour pourtant, ses sœurs et elle découvrent un passage secret qui conduit vers un pavillon enchanté, dans une forêt d'argent. Elles y dansent toute la nuit. Si l'endroit semble merveilleux, le Gardien des lieux l’est beaucoup moins, et ses intentions envers Azalée sont loin d'être bienveillantes. En effet, le Gardien aime garder les choses, et Azalée va payer le prix fort pour danser dans ce jardin secret.

MON AVIS : 

Ce livre traînait dans ma bibliothèque depuis un moment : j’avais craqué pour la couverture que je trouve absolument sublime. J’adore l’atmosphère qui s’en dégage avec le château en fond, la jeune femme de dos, les couleurs… Quand je l’ai ressorti de mon étagère, je ne savais même plus de quoi ce livre parlait. Cette histoire de bal et de princesses m’intriguait. 

Ce roman est une réécriture du conte des frères Grimm « Les souliers du bal usés » que je ne connais pas du tout. Avoir lu cette histoire m’a donné envie de découvrir l’original : j’adore les contes ! Dans ce cas précis, j’ai été dérangée par une chose : alors que je découvrais le récit, une réminiscence de mon enfance s’est imposée à moi et j’ai eu un mal fou à m’en défaire. En effet, mon cerveau m’a subtilement rappelé un dessin animé Barbie avec cette même histoire : des jeunes princesses, toutes sœurs, qui dansent la nuit. C’est très perturbant ! Je n’arrivais pas à m’imaginer les filles autrement qu’en poupées Barbie, autant vous dire que ça ne me vendait pas du rêve. 

De plus, j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire. Elle est intéressante mais je l’ai trouvée un peu trop plate et sans grands rebondissements pendant les deux premiers tiers. Le quotidien des jeunes filles nous est sans cesse expliqué, nous avons les descriptions des danses qu’elles effectuent… et quand on n’y connaît rien, c’est un peu lourd. J’aurais aimé que la magie soit aussi présente que la danse. Elle est distillée minutieusement dans tout le roman mais pas suffisamment à mon goût. Enfin, le gros point négatif… c’est la romance. Au secours. C’est cucul la praline, j’ai levé les yeux au ciel tellement de fois… horrible. La fin du roman était mouvementée, avec beaucoup d’actions intéressantes mais l’amour est venu ternir cette fin. Ça m’a tellement agacée que j’ai fini par lire les dernières pages en diagonale. C’est dommage et je n’aime pas faire ça.

Pour ce qui est des personnages, ils ne m’ont pas transcendé. J’ai trouvé les filles sympathiques, le roi m’a paru mauvais au départ puis j’ai fini par (légèrement) l’apprécier. Les autres hommes de l’histoire, excepté Monsieur Bradford, m’ont paru ridicules. L’auteur a une façon de les décrire et de les mettre en scène qui ne m’a pas plu et qui ne m’a pas fait rêver du tout. En plus, on ne comprend pas vraiment comment certains arrivent à gagner le cœur des filles qui ne paraissent pourtant pas si niaises !

En bref : je n’ai pas détesté, je n’ai pas adoré. Avec ce roman, on a connu des hauts et des bas. Parfois, mon intérêt disparaissait, parfois il connaissait un regain inespéré.

"C'est sans aucun doute un piège". Moi, dès que les filles découvrent le Gardien.
 

2 commentaires:

  1. Les avis sur ce livre sont assez nuancé... Je pense quand même tenter (d'autant plus que la couverture est magnifique *_*) ^^

    PS : J'ai vraiment hâte de lire ton avis sur ta lecture en cours ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cet avis arrivera la semaine prochaine je pense :)

      Supprimer