jeudi 5 mars 2015

Timothée de Fombelle : Le livre de Perle



CRITIQUE REALISEE DANS LE CADRE DES CHRONIQUEURS GALLIMARD
Le Livre de Perle

Tombé dans notre monde une nuit d’orage, un homme emprunte le nom de Joshua Perle et commence une vie d’exilé. Cette nouvelle vie fugitive, déchirée par un chagrin d’amour, est aussi une quête mystérieuse. Au fil du siècle, Perle rassemble un trésor pour défaire le sort qui l’a conduit loin de chez lui. Mais ceux qui l’ont banni et le traquent le laisseront-ils trouver le chemin du retour? Perle a-t-il raison de penser que la fille qu’il aime l’attend toujours là-bas?

MON AVIS :

Un grand merci à Gallimard Jeunesse pour l’envoi de ce roman en novembre 2014. J’ai pris un peu de retard sur mes SP avec cette maison d’éditions, j’essaie de me rattraper !

Il y a quelques années maintenant, Timothée de Fombelle se faisait connaître avec son roman « Tobie Lolness ». Ce roman était partout en librairie mais je ne m’étais pas laissé tenter. C’est pourquoi je découvre seulement l’auteur avec ce SP alors que beaucoup le connaissent déjà. Mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec ce roman. Je l’ai commencé sans vraiment d’attente, je voulais juste pouvoir m’évader, comme à chaque fois que j’ouvre un livre. Parfois ça fonctionne, parfois ça rate. Ici, ça a fonctionné !

Le Livre de Perle est déjà un titre que je trouve très beau. Il est poétique et précieux. Ça peut vous paraître étrange mais le mot « perle » est un mot que j’aime bien. Il a une certaine sonorité et connotation que mon cerveau aime bien ! (Oui je suis étrange, sorry not sorry !). Avec ce titre, je m’attendais à lire un petit bijou et j’ai tapé dans le mille.

L’histoire est celle de Joshua Perle mais aussi de nombreux autres personnages. Tous sont liés les uns aux autres mais ces liens ne sont pas clairs au premier instant. En effet, petit à petit, leur histoire nous est dévoilée grâce à des chapitres mêlant différents points de vue. Ainsi, on ne sait jamais trop ce que le prochain  chapitre nous réserve. Cela laisse le lecteur avide de lire la suite car il a besoin de comprendre, de lier les éléments entre eux. 

Les personnages sont tous très touchants. Ils sont plein de secrets et ils ont des identités qui ne sont pas toujours très définies. J’ai adoré les découvrir petit à petit. Timothée de Fombelle réussit à semer des indices et j’aime la façon qu’il a de ne pas tout nous dévoiler d’un coup. Ce que l’on doit savoir, il nous le donne et à la fin, tout se lie avec une simplicité époustouflante. Au début de la lecture, il est vrai que ce n’est pas évident de suivre. Puis on s’habitue à ce découpage particulier du récit et on est emporté !

J’ai beaucoup aimé ce roman. Ce roman dégage une atmosphère particulière et ça le rend précieux. C’est féérique et réaliste à la fois, poétique et mystérieux, doux et violent. Il y a de la magie, de la passion et du rêve aussi. C’est assez indescriptible. De plus, Timothée de Fombelle décrit le monde dans lequel évoluent les protagonistes d’une telle façon que nous sommes projetés à leurs côtés. On s’imagine extrêmement bien les forêts de Ilian et Olia, la Maison Perle avec les guimauves dans les rues de Paris, Venise et ses canaux…

Malgré un début difficile, j’ai très vite été rattrapée par cet univers onirique. Pour une première rencontre avec l’auteur, c’est un vrai délice. Il a une plume particulière qui vous emmène avec une facilité déconcertante. Un grand bravo à l’auteur et j’espère avoir vite l’occasion de découvrir ses autres romans !

"La poésie. La beauté. L'amour. C'est pour tout cela que l'on reste en vie."

6 commentaires:

  1. Réponses
    1. Il a touché beaucoup de lecteurs apparemment :)

      Supprimer
  2. Il faut vraiment que je me procure ce livre ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Je vois pas mal d'avis mitigés, mais aussi de beaux avis comme le tien, du coup j'ai hâte de me lancer dedans, probablement à la fin du mois :)

    RépondreSupprimer