mardi 21 octobre 2014

Erik L'Homme : Terre Dragon (Tome 1)



CHONIQUE REALISEE DANS LE CADRE DES CHRONIQUEURS GALLIMARD
Terre-Dragon, tome 1 : Le souffle des pierres

Sur un territoire déchiré par les vents vivent d’étranges tribus soumises au règne d'un invisible roi-dragon. Le jour ou Aegir, l'enfant à la peau d'ours, échappe aux guerriers qui le gardent en cage, le destin du royaume bascule. Traqué sans relâche, Aegir croise la route de Sheylis, une apprentie sorcière chassé de son village. Un sortilège puissant va bientôt unir les deux adolescents contre leur volonté.

MON AVIS :

Quand j’ai vu ce livre dans ma boîte aux lettres, j’ai été plus que ravie. Erik L’Homme a marqué ma jeunesse avec sa trilogie « Le livre des étoiles » que j’ai lue plus d’une fois. J’avais vraiment adoré son monde, ses personnages et son histoire. Alors quand j’ai vu que Gallimard m’envoyait le premier tome de sa nouvelle saga, j’ai eu un sourire aussi beau et grand que celui du Chat du Cheshire. 


L’histoire est principalement celle d’Aegir, un jeune garçon d’une douzaine d’années. Alors qu’il est retenu prisonnier, il parvient à s’échapper et il enchaîne les rencontres toutes plus étranges les unes que les autres mais toutes aussi importantes. Le synopsis de la quatrième de couverture, que vous pouvez lire précédemment, annonce une histoire sympathique sans pour autant paraître absolument innovante. Néanmoins, rien qu’avec cette quatrième de couverture, nous retrouvons la plume d’Erik L’Homme. Créer des mondes fantastiques, c’est son truc !


Ma lecture a été relativement rapide. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde mais je n’ai pas non plus été transcendée. Je m’attendais à retrouver la même magie que dans « Le livre des étoiles ». Cette fois-ci, la recette a fonctionné mais ça n’a pas été le coup de cœur attendu. Peut-être parce que j’ai grandi ? 


J’ai apprécié découvrir tous les personnages, principaux comme secondaires. Ils sont très intéressants à suivre par plusieurs aspects. En effet, dans un premier temps, les personnages apparaissent comme originaux. Certes, les héros sont de très jeunes adolescents et cela a déjà été vus de nombreuses fois dans cette branche de la littérature jeunesse. Mais suivre de tels héros est toujours aussi attrayant à mes yeux. J’ai aimé le jeune Aegir, qui semble comprendre assez rapidement comment il doit survivre, j’ai aimé la jeune Sheylis qui est en plein apprentissage de la sorcellerie et j’ai aimé le jeune Doom avec son humour décalé et son talent musical peu développé.


Pourtant, j’ai été assez déçue de l’intrigue. J’ai eu l’impression de lire du réchauffé, du déjà-vu. J’ai très vite compris où l’auteur voulait nous emmener, je n’ai eu aucune surprise pendant ma lecture. Or, je trouve qu’un lecteur surpris est un lecteur conquis. Avec ce taux de suspense peu élever, je n’ai pas été conquise à 100%. La lecture n’a pas été désagréable, loin de là, mais j’aurais aimé être surprise par Erik L’homme, comme il a su si bien le faire dans « Le livre des étoiles ».


En définitive : une bonne petite lecture jeunesse qui ravira les plus jeunes, adeptes de magie et de métamorphose.

Une image pour résumer : 
Pas mauvais !

8 commentaires:

  1. Comme je suis novice en littérature jeunesse je n'ai pas eu cette impression de réchauffée. Je suis tombée sous le charme.
    Bonne critique malgré tout :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :D et bonne découverte de la littérature jeunesse :)

      Supprimer
  2. Il faut que je sorte le premier tome de Le livre des étoiles de ma PAL...

    RépondreSupprimer
  3. J'adore cet auteur et ce livre me tente beaucoup :)

    RépondreSupprimer