mercredi 13 août 2014

Théâtre sous les étoiles avec la Troupe Solilès !




Vous en avez assez de zapper sans arrêt, affligé par le manque de programmes de qualité à la télévision ? Magnifique, le théâtre vous tend les bras. 


Basée à Saint Valéry Sur Somme, la troupe Solilès organise depuis trois ans maintenant leur festival « Théâtre sous les étoiles ». La programmation de cette année était riche et proposait trois spectacles différents.

  • Un apéritif musical et littéraire « Au cabaret de la Rue Questive » : la troupe proposait des textes et chansons d’Alphonse Allais et Aristide Bruant.

  • Une comédie-bouffe de George Feydeau « L’homme de Paille »

  • Un drame romantique de Victor Hugo « Angelo, tyran de Padoue »

Faute de temps, je n’ai pas pu assister au Cabaret. Néanmoins, j’ai pu voir les deux autres spectacles. Feydeau et Hugo sont très différents l’un de l’autre et j’avais hâte de voir la troupe à l’œuvre dans chacune de ses mises en scène. 




Angelo, tyran de Padoue


Synopsis : Padoue, XVIème siècle. Angelo Maliepieri règne sur la ville. Cet homme est un homme jaloux de sa femme Catarina qu’il a fait sa prisonnière et de sa maîtresse Tisbe, une comédienne. Les deux femmes sont amoureuses d’un autre homme Rodolfo. Ce dernier est amoureux de Catarina et n’a que faire de Tisbe. A ce quatuor amoureux, s’ajoute Homodei un espion vénitien amoureux de Catarina. 


Mon avis : Les pièces de Victor Hugo en plus d’être connues sont aussi très longues. Ici, la pièce est passée aux oubliettes (et je me demande bien pourquoi) et la durée est relativement normale. 2h30, c’est le temps d’un bon film (et c’est toujours moins long que le Seigneur des Anneaux…). On ne voit pas le temps passer. Les acteurs n’étaient plus des acteurs mais ils étaient les personnages. Nous, spectateurs, étions témoins d’un drame réel. Pour ma part, j’en ai presque oublié qu’on était au XXIème siècle. Pourtant, il n’y avait pas de décors, seulement quelques accessoires et des costumes d’époque. Ainsi, je pense que nous pouvons parler d’interprétation juste et réaliste. Le texte était dit avec le ton adéquat, la gestuelle et les expressions du visage le rendant encore plus puissant. Je suis sortie de la représentation ravie.


L’homme de Paille 

Synopsis : France, XIXème siècle. La citoyenne Marie, ancienne balayeuse devenue présidente d’un parti politique, publie une annonce afin de trouver un homme de paille (=un homme qui lui servira de couverture pour ses actions) malgré sa laideur. Deux hommes se présentent à son adresse et s’ensuit alors un quiproquo absurde le temps d’un acte.


Mon avis : Cette pièce d’une heure rend parfaitement justice au style de Feydeau. Pour avoir joué une de ses pièces (La lycéenne) et en avoir vu quelques unes, je savais un peu à quoi m’attendre. Dans  cette comédie-bouffe, l’humour se tient à la fois dans le texte mais aussi dans la gestuelle et l’interprétation des acteurs. Le ton est très rapidement donné avec une entrée par le public remarquée. Les comédiens offrent aux spectateurs la possibilité de voir des personnages hauts en couleur, un peu stupides mais prêts à beaucoup de choses pour parvenir à leurs fins. Le sérieux des comédiens dans les situations les plus absurdes est remarquable. J’imagine les fous rires lors des répétitions… La dynamique du quiproquo mené par les comédiens ne se relâche jamais et l’absurde de la situation ravit le spectateur. Lorsque la pièce arrive à sa fin, on en redemande. Une heure, c’est trop peu.



En résumé : 
Si vous aimez le théâtre et que vous passez en Picardie, n’hésitez pas à vous rendre à une des représentations données par la troupe. Leur programme est disponible sur leur site. Si vous n’aimez pas le théâtre et que vous passez en Picardie, n’hésitez pas à vous rendre à une des représentations données par la troupe. Ils vous feront changer d’avis et vous voudrez renouveler l’expérience plus vite que vous ne l’imaginez.


Plus d’infos sur le site officiel de la Troupe Solilès et sur leur page Facebook !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire