jeudi 30 juillet 2015

GRR Martin : Game of Thrones, intégrale 2





Game of Thrones

Au royaume des Sept Couronnes, rien ne va plus. La mort du roi Robert a clos une longue période d’été, de paix et d’apparente prospérité : le Trésor est au bord de la banqueroute, et trop nombreux sont les candidats prétendument légitimes au Trône de Fer : Stannis et Renly Baratheon le disputent à leur neveu Joffrey, tandis que Robb Stark, proclamé roi du Nord, s’efforce de venger son père naguère condamné à mort et exécuté sous couleur de trahison. Au fin fond de l’Orient, l’unique descendante des anciens rois targaryens médite sa revanche en élevant ses trois dragons… L’hiver vient, qui grouille de forces obscures, de mages et de morts-vivants, d’intrigants sournois prêts à tous les maléfices en vue de fins impénétrables.

MON AVIS :

Autant vous l’annoncez d’emblée : cette chronique sera loin d’être aussi pointilleuse et détaillée que la plupart de celles que je publie ordinairement. Alors que j’adore la série télé, alors que j’ai beaucoup aimé lire le premier intégrale et alors que j’étais impatiente de lire cette suite, j’ai très vite déchanté

Tout d’abord, je l’ai pris en vacances et je n’aurais peut-être pas dû. En effet, je n’avais pas forcément énormément de temps pour lire et la concentration n’était pas au rendez-vous. Dans ces circonstances, ça ne pouvait que traîner. De plus, mon livre s’est complètement craqué et toutes les pages se sont décollées. Je suis très soigneuse avec mes livres et là, ça a été un véritable drame personnel. Je m’en voulais et en plus de cela, ça ne me facilitait pas la tâche car je devais veiller à ne perdre aucun feuillet. J’aurais pu abandonner temporairement, d’autant plus que les Editions J’ai Lu m’ont renvoyé un exemplaire, mais si j’abandonnais, je savais pertinemment que je ne le reprendrai jamais. Alors, j’ai insisté et au bout d’un dur mois de labeur, j’en suis venue à bout.

Sympa, n'est ce pas comme livre à lire ?
J’ai été ravie de retrouver certains personnages comme Tyrion, Arya, Jon Snow et Sansa. D’autres personnages comme Theon, Joffrey ou Cersei me déplaisent toujours autant… Et d’autres personnages m’ont manqué, notamment Robb Stark que j’apprécie particulièrement. Néanmoins, c’est très intéressant de voir toutes les interactions entre eux, de voir qui risque de trahir qui, comment untel va se sortir de cette situation… Même si je connais l’histoire à travers la série, certaines choses changent et la surprise est toujours là. 

G.R.R Martin est pointilleux dans son style, les combats sont très bien décrits et très vivants. Nous sommes abreuvés de détails mais une fois familiarisé avec l’univers et les personnages, c’est un petit régal. Parfois, le style m’a tout de même paru un peu vieillot et certaines tournures de phrases étaient redondantes. J’avais déjà eu cette impression avec le premier volume et je me demande si ce n’est pas un effet de la traduction.

Au final, j’avoue ne pas retenir grand-chose de ce tome. Certains éléments de l’histoire me paraissent plus clairs mais il est impossible de tout retenir, surtout que mon esprit n’était pas toujours vraiment au rendez-vous. Comme ça trainait, j’en avais marre et j’étais très peu motivée. Je suis assez attristée de ce résultat car à l’heure actuelle, je suis incapable de vous dire si je lirai la suite… Au risque d’en choquer plus d’un(e), je pense me contenter de la série télévisée encore longtemps !

"Une horrible décision, vraiment".
Moi, quand j'ai compris qu'en fait je n'aurais jamais du le lire en vacances.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire